Page 1 sur 1

Valtiel ※ « Pity those who cross me. »

avatar
AKABIS

Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 09/03/2018
Messages : 100
Crédits : Varus Conquérant - League of Legends || Artwork officiel
Sexe : Masculin
Classe : Tiramyrhe
Niveau : 1
PO : 0
A ÉTÉ POSTÉ 12.05.18 19:11
AKABIS
Holà ♪ Mon nom est Trisha, j'ai 25 ans et je fais du rp depuis plus de dix ans, j'adore écrire, les jeux vidéos, les animes qui te laissent en pls, GOT, les chats, dormir et l'option double-fromage sur mes pizzas. Je suis l'une des fonda et le beau gosse sur mon avatar c'est Varus Conquérant de League of Legends.
prénom Valtiel rang La flèche vermeille âge 26 ans continent Asgard classe Tiramyrhe arme Arc particularités physiques Yeux dorés aux hétéroclites (le blanc) rouges. D'une taille conséquente (1m94).

Valtiel. Un homme en perdition, motivé par la soif de sang, animé par l’image de sa prochaine flèche au travers une potentielle victime. Il ne brandit son arc que lorsqu’il est convaincu d’atteindre sa cible, ce qui ne manque jamais. Valtiel se sait doué. A plusieurs mètres, il est capable d’atteindre sa cible pile entre les deux yeux, sans que cela ne soit l’œuvre du hasard, qu’elle soit mouvante ou non. De nombreuses années d’expérience le précèdent, soulignant un talent naturel, quasi-inné, pour manipuler une telle arme.
Ce n’est néanmoins pas un crâneur, il ne fanfaronne pas avec ses talents et se contente d’agir lorsqu’il le doit. Il sait ce qu’il souhaite accomplir, ce qu’il a à faire, en aucun cas il ne se détourne de son objectif. Il n’appartient à aucune allégeance particulière, l’archer suit sa propre voie et a horreur de ceux qui marchent sous un quelconque étendard. Selon lui, ce sont des chiens qui ne peuvent pas penser par eux-mêmes.

Apte de faire preuve d’une grande logique et tout à fait intelligent, la flèche vermeille perce l’ombre de ses stratégies les plus fines lorsqu’il s’agit d’agir par surprise lors d’une bataille. Il analyse et calcul absolument tout, prévoyant les gestes de ses adversaires via un sens de l’observation très aiguisé qui lui permet de guetter le moindre langage corporel pouvant trahir un prochain assaut. C’est un combattant extrêmement agile, qui jouit d’un œil de lynx comme de faucon – tel un rapace, il repère sa cible et ne la quitte plus des yeux.
C’est un chasseur hors-pair, effrayant même, pouvant se tapir dans les arbres pendant des heures voire des jours, en attente de sa prochaine victime. On en déduit donc que Valtiel est un homme patient, une vérité en soit. Il est difficile de le mettre véritablement en colère, l’impatience ne brisant que rarement son masque si calme, mais lorsque cela arrive, priez le ciel pour que vous ne soyez pas la victime de sa frustration. Lorsqu’il sort de son état habituel, Valtiel devient une véritable machine de guerre, une bête qui ne s’arrêtera devant rien pour réduire à néant la source de sa furie.

En dépit de ces sombres descriptions, il est étonnant de savoir que Valtiel ne tue pas pour le plaisir. Il se contente de supprimer ceux qui lui causent du tort ou qui se mettent volontairement en travers de sa route. L’homme n’est pourtant pas sans émotions, étant capable de ressentir un semblant de pitié lorsqu’il s’agit d’une femme ou d’un enfant. Il ne lèverait pas son arme contre l’un d’eux, sauf si bien sûr il est très ouvertement provoqué par une guerrière qui, en toute évidence, sait se défendre. Lorsqu’il s’agit de civils, il se contente de passer son chemin, jugeant inutile de supprimer des vies qui n’ont aucune valeur. Ce n’est pas tant par gentillesse mais plutôt par souci du détail qu’il les épargne, finalement.

Quant à ses loisirs, sans trop de surprise, Valtiel apprécie l’art du combat et toutes ses subtilités. S’il ne manipule qu’un arc, il n’est pas sans exprimer une certaine fascination pour toutes formes d’armes, surtout celles avec un aspect esthétique intéressant. Ceux qui le connaissent peuvent témoigner qu’il apprécie ce qui est esthétique, il en va de même pour sa propre personne – il n’est pas rare de le voir se recoiffer après un combat de longue haleine. Il aime faire bonne figure, c’est bien pourquoi ses armures et tenues sont soigneusement choisies et entretenues.
En ce qui concerne ses objectifs, l’archer demeure muet à ce sujet. Il avance chaque jour en quête d’un nouveau frisson de la bataille, ce sentiment lui permettant de se sentir plus vivant que jamais. Le reste… seul lui en possède le secret.
L'HISTOIRE ICI



« I am forsaken. »

Revenir en haut Aller en bas
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum